A propos

Le collectif D23D est né de la rencontre entre Alexander Ketele, sculpteur et professeur de sculpture à l’académie des arts d’Anderlecht et son élève Vincent Paesmans, plasticien et artiste numérique.

Lors de ses études de sculpture chez Alexander, Vincent a voulu explorer dans son travail la fusion entre sculpture et projections vidéo temps réel. Alexander l’a aidé et suivi dans cette démarche à la condition que se soient l’illusion et la poésie qui priment sur la technologie.

De cette rencontre est née depuis plusieurs années l’envie d’un travail commun. La convergence actuelle de leurs travaux a donné naissance à ce premier projet. Le miroir de la mémoire fusionne le travail d’Alexandre sur l’utilisation de l’eau et du reflet et celui de Vincent sur l’utilisation du numérique pour intégrer le spectateur comme élément poétique de l’œuvre.